The Medical Chambers Header Image

Neurologie

Le Dr Mark Weatherall, PhD FRCP Edin, l'un des neurologues les plus éminents du Royaume-Uni, exerce à La Clinique Française. Sa spécialité est particulièrement complexe, nous lui avons donc demandé d'écrire une courte présentation sur "ce qu'il faut savoir sur la neurologie".

La neurologie traite les maladies du cerveau, des nerfs et des muscles. Les neurologues s'occupent de toutes sortes de maladies qu'elles soient courantes ou rares, bénignes ou graves. Si vous souffrez de maux de tête, d'évanouissements, de picotements ou d'un engourdissement du corps, d'une faiblesse, de tremblements, de vertiges ou de pertes de mémoire, vous devez peut-être consulter un neurologue. Voici quelques informations sur les symptômes les plus courants.

 

Maux de tête. Les maux de tête sont très courants. De nombreuses personnes craignent que leurs maux de tête ne soient révélateurs d'un problème sérieux au cerveau, mais dans la plupart des cas, il s'agit simplement de migraines ou de céphalées de tension. Les neurologues peuvent diagnostiquer la plupart des maux de tête à partir des antécédents médicaux et d'une auscultation, même si une IRM peut parfois s'avérer utile. Parfois, des examens plus approfondis sont nécessaires, mais cela reste exceptionnel. De nombreux traitements peuvent être efficaces, de simples changements de mode de vie à la prise de médicaments, en passant par les blocs nerveux, ou les injections de Botox. Un mal de tête sévère et soudain est un symptôme inquiétant et vous devriez aller à l'hôpital au plus vite si vous en êtes atteint.

 

Evanouissements. Beaucoup d'entre nous s'évanouissent au cours de leur vie. La plupart du temps, il s'agit un simple malaise, n'entraînant rien d'autre qu'une perte de conscience temporaire et, potentiellement, une gêne un peu plus prolongée! Plus rarement, les gens s'évanouissent de manière répétée. Si c'est votre cas, vous devriez consulter un neurologue. Heureusement, ces évanouissements à répétition sont très souvent dus à un simple problème de tension artérielle. Cependant, ils sont parfois le résultat de troubles du rythme cardiaque (rares chez les jeunes, mais très courants chez les personnes âgées) ou de votre activité électrique cérébrale (il s'agit alors d'épilepsie, ce qui est relativement rare). Il est important de conserver un historique de vos évanouissements, non seulement tels que vous les vivez, mais aussi tels qu'ils sont perçus par les autres.

 

Engourdissements ou picotements. Beaucoup d'entre nous ressentent occasionnellement des troubles étranges au niveau des sensations. C'est normal, mais si vous éprouvez un engourdissement persistant, des picotements, une sensation de brûlure au niveau du visage, des bras ou des jambes, faites-vous examiner. Il est courant de trouver des nerfs coincés au niveau du poignet (canal carpien), du coude ou du genou. Ces derniers se remettent généralement en place d'eux-mêmes si des précautions simples sont prises pour empêcher la pression sur les nerfs. Plus rarement, une légère opération est nécessaire pour résoudre le problème. Il est également fréquent que les gens aient des nerfs coincés dans le cou ou le bas du dos, ce qui est une source de douleur, d'engourdissement et même de faiblesse dans les membres. Un simple examen clinique, doublé de tests électriques sur les nerfs et parfois de scanners du cou et du bas du dos, permet généralement de résoudre ces problèmes et de guider votre neurologue vers le traitement approprié.

 

Faiblesse musculaire. Une soudaine faiblesse dans le visage ou les membres peut être un symptôme sérieux, signalant potentiellement un accident vasculaire cérébral, et vous devriez vous rendre immédiatement à l'hôpital si cela vous arrive. Une faiblesse survenant de manière plus progressive peut être liée à un trouble cérébral, de la colonne vertébrale, nerveux ou musculaire. Là aussi, il est important d'en tenir un historique détaillé pour votre neurologue et un examen clinique devrait normalement apporter une réponse.

 

Vertiges. Cela peut signifier de nombreuses choses. Il peut s'agir d'étourdissements, souvent dus à une hypotension artérielle. Il peut aussi s'agir de la sensation que le monde tourne autour de vous ou que vous bougez alors que vous êtes immobile. C'est le vertige, plus couramment dû à des problèmes d'oreille interne, ou, de manière exceptionnelle, à un trouble neurologique tel que la migraine. De nouveau, un bon historique suivi d'un examen clinique permettront souvent d'identifier la cause la plus probable de vos vertiges et indiqueront à votre neurologue de quels tests vous avez besoin. Certaines causes de vertiges, comme le vertige positionnel bénin, peuvent souvent être guéries par des manœuvres de type kinésithérapeutiques spécifiques.

 

Tremblements. Des tremblements, secouant votre corps lorsqu'il est en mouvement, au repos ou dans d'autres circonstances - quand vous écrivez par exemple - sont courants. La plupart des tremblements sont bénins et ne sont rien de plus qu'une irritation ou une gêne. Cependant, certains peuvent être déclenchés par des problèmes médicaux, tels que l'hyperactivité de la thyroïde ou des carences en vitamines. De simples tests sanguins permettent souvent d'identifier ces problèmes et de trouver un traitement. Un autre type de tremblement s'observe dans des affections comme la maladie de Parkinson. Il existe de bons traitements pour la plupart des tremblements et pour la majorité des cas de maladie de Parkinson. 

 

Pertes de mémoire. Nous sommes tous sujets aux oublis de temps à autre, surtout en période de stress, de fatigue, d'anxiété ou de manque de sommeil. Les problèmes de mémoire significatifs sont extrêmement rares chez les individus de moins de 50 ans. De simples tests peuvent souvent indiquer si les problèmes de mémoire sont anodins, ou s'il y a un trouble sous-jacent plus grave.

Ne vous inquiétez donc pas... Votre neurologue peut diagnostiquer et traiter de nombreuses affections. Certaines, comme la migraine, sont courantes et généralement faciles à contrôler. D'autres, comme la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson, sont heureusement rares. Les gens craignent souvent d'être atteints de maladies neurologiques de longue durée (chroniques), mais, si vous êtes dans ce cas, essayez de ne pas vous inquiéter car elles sont très rares. Il est important d'obtenir un diagnostic précis assez tôt, car de nombreux traitements nouveaux et potentiellement efficaces existent déjà ou se développent.

 

Voici quelques liens utiles

The Migraine Trust

Migraine Action

OUCH(UK)