Gynécologie privée et soins spécialisés

Atrophie Vaginale

Après la ménopause, au moins une femme sur deux présente des symptômes gênants dans la région du vagin et les zones avoisinantes comme la vulve. Beaucoup de femmes ne demandent pas d'aide à cause de l'embarras ou parce qu'elles supposent que c'est dû au vieillissement et qu'elles doivent simplement le supporter. C’est une erreur. Nos gynécologues savent ce que vous vivez et, dans la plupart des cas, peuvent traiter avec succès les symptômes de l'atrophie vaginale et d'autres affections vulvaires une fois que la cause sous-jacente est correctement diagnostiquée.

Qu'est-ce que l'atrophie vaginale?

Vos parois vaginales s’amincissent en réagissant à la chute du taux d’œstrogènes. Plus sèches, moins élastiques et généralement plus fragiles, le vagin souffre alors d'atrophie vaginale, ce qui affecte l'acidité naturelle de la zone et rendent difficile le développement des bactéries protectrices.

L'atrophie vaginale peut entraîner divers symptômes intimes tels que:

sécheresse vaginale
pertes vaginales
brûlure, douleur
démangeaisons et irritation
fuites urinaires ou sensation d’avoir souvent besoin d’y aller
infections urinaires
sexe douloureux
saignements vaginaux inattendus, surtout après les rapports sexuels
infections vaginales
déséquilibres de la flore microbienne

Bien sûr, ces problèmes peuvent entraîner une perte de confiance en soi, des difficultés relationnelles et nuire à la qualité de vie. Certaines femmes ont même des difficultés à s’asseoir ou à perdre du poids.

La bonne nouvelle, c’est que des traitements efficaces sont disponibles et que nos gynécologues peuvent vous aider à choisir les meilleures options.

Traitement contre l'atrophie vaginale

Beaucoup de femmes ont recours aux savons contre les démangeaisons ou à un hydratant vaginal. Cela peut apporter un soulagement temporaire, mais ne traite pas la cause sous-jacente. Un traitement efficace de l'atrophie vaginale est une préparation œstrogénique topique, telle qu'une crème, un comprimé vaginal ou un anneau libérant des œstrogènes. Il faut compter quelques mois de traitement pour voir apparaître une amélioration. Si vous présentez d'autres symptômes, tels que des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, des sautes d'humeur ou de la fatigue, le traitement hormonal substitutif (THS) est une autre option.

Un autre traitement pour l'atrophie vaginale est le MonaLisa Touch. Ce traitement au laser aide à restaurer les tissus vaginaux et à leur redonner élasticité et humidité. Beaucoup de femmes remarquent une amélioration après la première séance de MonaLisa Touch, mais un traitement de trois séances est recommandé pour un effet durable. Ensuite, une séance d’entretien une fois par an est suffisante.

Quels autres problèmes de vulve peuvent survenir?

Les symptômes vulvaires et vaginaux peuvent être liés à une autre condition, tels que les problèmes cutanés (comme la dermatite, le psoriasis génital, etc…) et, lorsque les syndromes deviennent douloureux (vulvodynie) il convient d’avoir recours à un traitement précis.

Si vous avez des problèmes de vulve ou que vous voyez des changements tels que taches blanches, décoloration, squames, consultez un médecin dès que possible. Bien que très rare, il est important d'éliminer la possibilité d’un cancer de la vulve.
Nos gynécologues travaillent aux côtés d'une équipe de médecins, dont généralistes, dermatologues, endocrinologues et chirurgiens. Nous proposons une approche globale concernant les diagnostics et traitements des maladies.

Notre clinique à Londres

The Medical Chambers Kensington est à votre disposition pour fournir des soins spécialisés en gynécologie, et spécialement sur les affections de la vulve. Pour en savoir plus, veuillez téléphoner au 020 7244 4200.